skip to Main Content

CodExPerience

CodExPerience cela pourrait être le socle, l’ancrage. Nous avons le code, écrivons le codex comme un corpus d’expériences sans cesse renouvelées.

CodExPerience … pour une prise de parole collective permanente sans mûr et en réseau.

CodExPerience …. pour dynamiser une prise en main des innovations techniques pour mieux comprendre notre futur.

CodExPerience …Des évènements en ligne et hors ligne alimentent le système d’information et la communauté.

CodExPerience … construit sur les fondements de l’intelligence collective et réparti.

Le monde idéal n’est-il pas un monde aux portes ouvertes. Un monde aux portes ouvertes où personne n’a le sentiment désagréable d’être lésé, de perdre quelque chose. Le Net, c’est justement cette possibilité. Aussi. CodExpérience est un festival permanent dont les murs sont si virtuels que nous pourrons les pousser à l’infini.

Alors qu’est-ce qu’un festival multimédia permanent , sans murs et en réseau ? 

CodExpérience, c’est la possibilité d’être produit directement pour chacun, de communiquer, de transmettre, d’apprendre, tout au long de l’année. CodExpérience identifie parallèlement tous les festivals multimédia déjà existants en France ; une réelle ouverture en somme et non pas un festival fermé sur lui même, qui ne reconnaît que son propre intérêt, sa propre démarche.

Tant de créateurs, d’amateurs, de techniciens travaillent sur des projets, produisent des contenus intéressants et novateurs et bien souvent ne savent qu’en faire, ne savent même pas eux-mêmes si cela intéresserait quiconque. Alors CodExpérience pousse les portes du possible et permet aux gens de tout univers de communiquer autour de leurs créations, de les montrer, de les faire exister.

Quant à tous ces gens qui abordent le Net pour la première fois, tâtonnant parfois, CodExérience, c’est aussi pour eux un moyen de comprendre, de rencontrer, de pousser les expériences plus loin.

ci-dessous : copie de la page codexperience.info/mieux-comprendre (2008) – via archive.org

La préparation du projet à commencé en 2006 par des échanges autour du projet des Oies Sauvages. Un mot lancé par Loiez Deniel et un début de projet soutenu par le Ministère de la culture et porté par iGenerator et maintenant par la SiliconValois. Il s’agissait de se donner les moyens de suivre avec passion les changements qui se déroulent dans le monde de la video, des arts numéiques et du développement local.

Il s’agit de construire une communauté d’intérêt, CodexPerience, autour de ces thématiques. Une communauté capable de produire de la veille collective, d’identifier des enjeux et permettre l’échange entre ses membres, une communauté d’intéret capable d’être un moteur de coopétition utile à tous.

Que vous soyez artiste, producteur, publicitaire, développeur…. vous trouverez dans la communauté CodexPerience un moyen supplémentaire d’être acteur de la transformation du monde de la Video en participant à ce festival permanent sans mur et en réseau.

« Tous acteurs, tous média » : cette expression caractérise l’évolution du web et de l’Internet qui met leurs utilisateurs au centre du processus. Pour certains, il s’agit de « la révolte des utilisateurs » à la fois « producteurs, émetteurs et récepteurs d’information ». Des projets comme Wikipedia montre un nouveau visage de l’intelligence collective. Pour de nombreux analystes, la révolution numérique serait de l’ampleur de celle de l’apparition de l’imprimerie.

Le rapport au temps, à l’espace et aux autres est totalement modifié par les réseaux d’échanges virtuels. La capacité de faire avec l’autre n’est plus conditionné à la rencontre physique : le rapport aux territoires s’en trouve totalement modifié.
On assiste à un changement de paradigme, et notre société, basée sur la rareté de la matière première l’est désormais sur l’abondance. Ceci modifie notre capacité d’entreprendre.

Les acteurs de la société civile propagent ce mouvement et défient les pouvoirs établis. De nouvelles communautés numériques font émerger et inventent de nouvelles pratiques culturelles : la culture de demain sera inventée à la fois par les créateurs et leur public.

BureauWiki propose de fournir les moyens permettant à ses partenaires et au Ministère de la culture et de la communication de participer à une opération de prospective-action sur la double thématique numérique et culturelle. L’action est de faire participer, entre autre, le ministère au développement de pratiques collaboratives ou communautaires, à l’invention de nouveaux services et d’innovations sociales et culturelles : toutes pratiques impliquant les praticiens d’Internet dans leurs échanges horizontaux entre pairs ou communautés d’intérêts.

L’aboutissement sera CodexPerience, festival de productions multimédia sans mur et en réseau permanent. Des évènements en ligne et hors ligne viendront animer le système d’information CodexPerience basé sur les fondements de l’intelligence collective et répartie. Le Ministère de la culture et de la communication se servira de cette opération pour mieux comprendre notre futur et dynamiser une prise en main des innovations techniques. Parallèlement, ces différents moyens mis en œuvre seront soutenus par une formation en ligne et continue.

Tesla ? Tesla disrupte une industrie et impose une vision, Tesla innove mais questionne aussi. Quel est le rêve de Tesla ? WeMob souhaite mettre en énergie une innovation au service du vivant et de la résilience des territoires

BatMan ? un super héro qui n’a pas de pouvoir surhumain. il a mis sa fortune pour se construire des supers outils et il a su bien s’entourer   WeMob souhaite construire de la richesse pour la mettre au service de sa raison d’être et de ses intentions profondes. 

Economie circulaire ? prendre en compte les impacts sur le vivant pour tendre vers une économie régénérative. WeMob s’inscrit dans le mouvement de l’économie régénératrice des écosystèmes. 

Electricité / Energie ? L’électricité, l’énergie c’est le mouvement d’un état à un autre, c’est le mouvement de particule … la mobilité et l’énergie sont liées. WeMob va accompagner l’émergence d’un nouveau récit sur la mobilité et l’énergie.

Pourquoi pas ?

Le monde que chacun de nous façonne à chaque instant et que nous laisserons en héritage aux générations futures dépend en grande partie de ce à quoi nous prêtons attention aujourd’hui et de ce à quoi nous donnons de l’écho.

La résidence « Pourquoi pas? Carte blanche à l’avenir des pixels » s’est déroulé à Caen au début de l’année 2019.

La vie des agriculteurs… un sujet de société qui questionne

Suite à ce post d’Yves Lusson, nous allons mettre nos énergies pour organiser une projection d’au nom de la Terre d’Edouard Bergeron d’ici la fin de l’année. Un évènement qui viendra animer une réflexion locale sur l’avenir de l’agriculture dans un contexte de transition sociétale. Une projection qui viendra aussi animer la démarche entreprise à partir de « La Tente du Désert » pour faire naître une offre de média d’inform’action.

La permaculture face à l’effondrement



Florian Che’ré :  » L’engouement pour la permaculture auprès d’une population jeune et citadine ne doit pas masquer la tendance actuelle qui est celle d’une disparition de la paysannerie au profit de l’agriculture industrielle et financiarisée ainsi que de l’achat de terre d’acteurs étatiques, la Chine et les pays du Golfe Persique pour ne citer qu’eux. Pour ce qui est du concept, beaucoup tentent l’aventure en pensant que leur rêve soit assez fort, mais beaucoup déchantent, se retirent à nouveau dans leur bistro du 16 éme pour refaire le monde autour d’un verre ou une nouvelle idée de reconversion germe à nouveau… « 

Luxfer… un cas pas isolé qui interroge et donne envie de comprendre

Des salariés de l’entreprise Luxfer sont venus à la tente du désert le 21 mars 2019 pour parler de la situation de leur entreprise. Il est intéressant de suivre l’évolution de cette question pour comprendre avec finesse ce qui se joue au niveau social, économique, industriel, territorial…

Conférence SOS Maires : Construction de la Résilience

Le 14 mars à 14h30 se tiendra la prochaine conférence numérique  SosMaires.org intitulée « Construction de la résilience ». Cette conférence est publique (et gratuite) voici le lien pour vous inscrire :https://zoom.us/webinar/register/WN_k_BeBlCOSvqomBFOyZ18UA

La Révolution du sourire donne accès à certains de ses outils à l’association SOS Maires. Notre action est aussi de développer la résilience des territoires dans le contexte singulier du risque d’effondrement.

Alexandre Boisson nous communique : Je serai physiquement en direct depuis Montfermeil avec M. Lemoine, Maire de cette ville très avancée dans la construction de la Résilience. Ceci, à l’heure où les alertes sur l’effondrement se multiplient dans les médias à grande diffusion mais aussi dans les discours politiques : https://www.youtube.com/watch?v=7NFbAVtO5k0. Nous visiterons grâce aux moyens techniques modernes numériques les initiatives prises localement (en d’autres termes je ferai du direct live grâce à mon smartphone…).Nous aurons aussi la chance d’avoir, dans le même temps, sur le plateau numérique de cette conférence dynamique, le maire de Langouët. C’est une mairie exemplaire qui de plus en plus inspire la société civile française : https://www.lci.fr/population/langouet-un-village-ecologique-breton-2114664.html M. Damien Guiguet, ancien maire de Meylan, sera également en ligne, sur le plateau numérique, il nous parlera de ses initiatives, et bien d’autres maires en avance sur les questions de la construction de la résilience nationale seront aussi là, avec nous. L’élu Stéphane Linou fort de son expérience de locavore, nous parlera de sa formidable méthode pour mobiliser les citoyens à considérer leur résilience alimentaire.Il y aura d’autres intervenants qui parleront des solutions d’autonomisation eau + énergie, également le chanvre… etc… ATTENTION, CES PRÉSENTATIONS RAPIDES, JE PRÉCISE QU’ELLES SE FONT DANS UNE DÉMARCHE NON COMMERCIALE, Le but étant de présenter des solutions utiles à la résilience sans faire la promotion des entreprises concernées.Le but de cette démarche de conférence est aussi de mobiliser les citoyens (spectateurs de la conférence en ligne) à soutenir ces initiatives conformément à ce que dit la loi de 2004: « la politique de sécurité civile doit permettre de s’attaquer résolument aux risques en les anticipant davantage, de refonder la protection des populations et de mobiliser tous les moyens encourageant les solidarités. »https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000804612

La créativité peut-elle accélérer la transition écologique ?

Hier je suis tombé sur un post facebook de Jean-Pierre Goux. C’était une vidéo de son intervention lors d’un colloque de la Sorbonne sur cette question. Jean-Pierre est intervenu lors de l’ouverture de la résidence « Pourquoi pas? – carte blanche à l’avenir des pixels ». Le thème était « Les intentions créent la réalité » (voir l’enregistrement)

Cette question m’a paru étrange et m’a donné envie de proposé l’organisation d’une visioconférence pour creuser la question et permettre à celles et ceux qui le souhaite de participer. La question est d’une grande actualité et les propos de Jean-Pierre donne envie de creuser et de comprendre comment mettre cette question en mouvement de façon créative.

Je vous propose soit lundi ou mardi à 21h

Je pose aussi cette question sur la plateforme de questionnement de la révolution du sourire afin qu’on puisse documenter et agir 🙂

Back To Top