skip to Main Content

Précieux, puissant et fragile… nous avons besoin de Nous !

Précieux, Puissant Et Fragile… Nous Avons Besoin De Nous !

Cet article est long, documenté, chaotique. C’est une ébauche, un désir de partager même quand c’est imparfait… sentir ensemble que c’est possible 😉

http://larevolutiondusourire.net/avecnous

Nous venons de vivre, avec Pourquoi pas ? au Sillon à Caen, 12 jours d’une grande richesse, d’une grande profondeur et d’une grande intensité. Nous allons prendre un certain temps pour rendre compte des effets de cette résidence et à la fois nous sommes déjà dans l’énergie créative pour construire à partir de cette source.

L’évènement “Pourquoi pas Caen” est, comme “L’avenir des pixels”, l’une des missions du jeu de société “dans la vraie vie” de La Révolution du Sourire. Il a originellement été conçu pour favoriser les rencontres et aborder ensemble les enjeux incontournables concernant chacun-e à l’échelle mondiale. Une fois passée la date du 25 janvier, son rayonnement nous propulse vers la continuité de rencontres et d’initiatives locales au service de la qualité du vivant. Un groupe local s’est constitué à Caen pour mettre en place des missions dans le cadre du jeu de société.

Dans un monde qui veut toujours aller plus vite, nous avons pris le temps d’aller en profondeur pour explorer et ressentir les conditions d’un changement profond du logiciel sociétal au service de l’art de vivre ensemble et du vivant. Comprendre et ressentir comment nous pouvons habiter l’économie de la connaissance, pour développer des territoires apprenants et résilients.

Nous sortons de cette résidence avec des idées claires, des intentions précises et une envie d’agir et de construire dans un cadre clarifié et partagé.

Nous allons déployer de pair à pair et de proche en proche un média d’inform’action animé par un jeu de société dans la vraie vie. C’est une proposition concrète et ambitieuse pour développer un mouvement sociétal mondial, conscient, inclusif et créatif capable de faire face aux enjeux de notre temps. Non pas un mouvement de plus mais un mouvement incarné au service de la reliance des singularités et des intentions complémentaires pour servir le vivant, la joie, la créativité et l’efficience collective.

Précision du fonctionnement et de l’état d’esprit du jeu

C’est un jeu “apprenant”, un dispositif d’éducation populaire ouvert et permanent… Une contribution active pour l’émergence d’une économie de la connaissance au service du vivant.

Tout commence par une question et une ballade pour le vivant …

L’art de poser des questions, d’y associer un contexte en quelques lignes, et une image. La question permet alors à la communauté, de s’y rattacher et de penser à/aux missions à mettre en oeuvre pour y répondre.

L’idée est de déposer ses questions sur une plateforme, pour construire de la connaissance et des projets, à partir d’une simple discussion. Nous sommes en train d’explorer l’usage d’Idealoom. (fork du logiciel Assembl utilisé par BlueNove)

Le Jeu a permis l’organisation et le déploiement de “Pourquoi pas?”, il va se déployer de pair à pair et de proche en proche à partir d’un acte collectif très simple : une ballade pour le vivant. Touché par l’ensemble de la démarche, vous décidez vous aussi de vous dire “Pourquoi pas?”. Alors vous vous abonnez au jeu (prix libre en conscience) et organisez une ballade dans votre village, dans votre quartier en prenant quelques photos inspirées par le vivant. Vous commencez à les questionner et à partir de la conversation commence la mise en place des premières missions locales du Jeu.

Une résidence créative… source d’inspiration pour se mettre en mouvement !

La journée de lancement de la résidence nous a offert une puissance fertile qui a irriguée l’ensemble des échanges et des constructions durant la résidence. Un temps précieux lancé par Patrick Fischmann avec un conte pour nourrir notre imaginaire, et un partage de Jean-Pierre Goux sur un sujet inspirant : “Les Intentions créent la réalité”. Nous avons échangé ensuite autour de l’importance de réussir à mettre en synergie nos intentions, en sortant de nos “bulles”. L’importance de la reliance de nos autonomies, était au coeur de l’intention de cette première journée.

Pourquoi pas ? Le pouvoir de l’intention from Foulescreen on Vimeo.

Comprendre que les intentions créent la réalité nous confère au delà d’un super pouvoir, une très très grande responsabilité. Nous devons mettre se pouvoir au service du vivant et permettre à chacun de se connecter à ses rêves d’enfant. Nous ne devons pas nous laisser habiter par la peur ou la haine. Le magnifique texte de Carlos Chapmann ” Dans quel camp êtes vous?” lu pendant la restitution nous montre le chemin à habiter.

Blueturn – Overview Effect – May 2017 from Blueturn on Vimeo.

Avec la révolution du sourire, nous souhaitons proposer un outil au service de la reliance de nos singularités avec le vivant, comme source de nos intentions collectives. Nous avons aussi regardé à nouveau son magnifique court métrage “Je suis un être humain”, pour nous rappeler que nous sommes tous reliés, et formons une unité que le temps a morcelé. Le temps de l’unité est venu. Une unité que nous rappelle avec force le projet BlueTurn. Nous avons été accompagné durant toute la résidence par les images de la terre vue de la lune, nous rappeler que nous avons tous la planète en commun.

Pourquoi pas ? Restitution from Foulescreen on Vimeo.

je suis un être humain from Carlos Chapman on Vimeo.

A partir du livre actif “L’avenir [des pixels] est entre nos mains” de Timothy de la reliance de rêves incarnés, d’une détermination profonde et d’une prise de risque imposée par un monde trop souvent hermétique à l’innovation sociétale nous avons oser produire “Pourquoi pas?”. La vie s’est engouffrée dans l’aventure et apporté de merveilleux cadeaux tout au long de ces 12 jours.

La question du pouvoir de la narration a été au coeur d’un échange en visioconférence à portée international avec la présence de personnalités singulières qui portent la question dans leurs activités quotidiennes. Le pouvoir de la narration comme le pouvoir de l’intention ont été un fil rouge pendant toute la résidence.

Pourquoi pas ? The Power of Story to shape our future from Foulescreen on Vimeo.

Les 4 livres frères et l’histoire du catalogue contributif

Cette résidence fut aussi un moment fort pour la jeune maison d’édition qu’est ChezNous. Après celui de Timothy, et celui de David Tan “LifeForce” nous avons lancé celui de Patrick Fischmann “L’Homme naturé, en finir avec l’environnement” et celui de Solange Saint Arroman et Nicolas Schindler “Nature de l’Homme, nature de l’innovation. ChezNous a choisi en conscience d’habiter le métier d’éditeur d’une façon totalement nouvelle avec l’idée de l’édition active. Nous explorons une nouvelle forme de relation avec les auteurs, une nouvelle forme de distribution, de diffusion, un nouveau rapport à la vie du livre et de son rapport à la communauté de lecteurs. Nous développons les liens entre les ouvrages afin de petit à petit construire une encyclopédie vivante transmédia facilitant l’action et l’innovation avec une profonde intention d’en finir avec le monde en silos. C’est un modèle émergeant et balbutiant qui ne se positionne pas contre mais profondément pour une économie de la connaissance renouvelée et profondément au service du vivant. Nous sommes contemporain d’un temps qui impose une innovation sociétale radicale. Pendant la résidence trois livres ont tissés des liens profonds et vont oeuvrer en profondeur pour relier leurs audiences, leurs contenus et les volontés de tisser pour l’émergence d’un commun de la connaissance concret et opérationnel.

La conférence de Solange et Nicolas fut un grand moment de la résidence. Un moment fort d’inspiration pour comprendre à quel point il était important de choisir ce qu’on mettait à la source de l’innovation. Sans nul doute il est temps de mettre le vivant à la source de nos envies d’innovation.


Pourquoi pas ? « Penser et agir pour le présent & l’avenir » from Foulescreen on Vimeo.

Le moment d’échange autour du livre de Patrick fût d’une grande source d’inspiration aussi. Comprendre profondément que la notion d’environnement est source de nombreux problèmes dans notre rapport au vivant nous permet là encore de renouveler notre capacité d’action. Patrick apporte aussi un vision renouvelée du fameux conte des Collibris. Là où certains s’arrêtent sur la notion de “faire sa part”, Patrick nous précise que dans l’histoire de ce conte on parlait plus de la notion de “faire son maximum”. Une différence qui ouvre débat et mérite d’approfondir.

Pourquoi pas ? L'Homme Naturé from Foulescreen on Vimeo.

Une restitution sous la forme d’un récit transmédia sans fin …

La restitution de ce que nous venons de vivre pendant 12 jours ne peut se limiter à un article, une vidéo ou des photos. Cette restitution prend la forme d’une oeuvre transmédia, d’un récit collectif incarné par des actions concrètes. Une nouvelle forme de récit, avec un pouvoir conséquent de transformation sociétal. Laissons-nous la possibilité d’être étonné par ce que nous allons créé collectivement ! Nous sommes déjà en train d’imaginer les prochaines éditions d’une résidence “Pourquoi pas?” à Marseille, à Tours, à Clermont-Ferrand, à Genève, à Tunis… Nous allons proposer des séminaire “Pourquoi pas?” en entreprise, des interventions dans les écoles. des journées thématiques pour creuser des sujets et ainsi alimenter le Média d’inform’action.

Nous avons commencé à construire une ligne de temps pour construire le récit de “Pourquoi pas?”. Ce récit a commencé il y a bien longtemps, et va se poursuivre jusqu’à des temps indéfinissables… Un récit magique avec le pouvoir de transformer le monde, et nourrir nos rêves d’enfants…

La résidence s’est terminée avec la conférence active de Timothy “Que faisons nous de notre super pouvoir?” Cette conférence pose en profondeur la question du pouvoir de notre attention dans le contexte médiatique et numérique. Où se focalise notre attention, avec ses conséquences fécondes ? Une conférence de 2h30 digne d’un lanceur d’alerte. Elle fera date, interrogeant de surcroît la cohérence d’un propos qui trop souvent est servi morcelé ou non pris en considération. Notre attention collective est pourtant au coeur de notre capacité à changer le monde.

Vous l’avez compris, ce texte n’est pas une fin mais une mise en bouche de ce qui se construit en ce moment pour oeuvrer sur la matière brute de la résidence. Ma volonté en vous proposant ce début de récit est de vous faire comprendre à quel point nous avons besoin de Nous pour oeuvrer ensemble à la construction d’un récit basé sur une intelligence collective incarnée et oeuvrant au service du vivant 🙂 Et j’ose le dire maintenant que nous avons fait le maximum : C’est maintenant !

Back To Top