skip to Main Content

Osons la Révolution du Sourie !

Osons La Révolution Du Sourie !

La révolution du sourire…Un jeu qui donne en vie de se mettre en mouvement !

Pour participer en conscience à la vie sociale afin de construire ensemble un monde vivable, il est important que chacun puisse s’informer, se former, découvrir, débattre, comprendre les enjeux… pour agir!

Nous avons collectivement à entrer dans une société de la connaissance… de soi, des autres, du monde. L’information doit être émancipatrice, porteuse de sens et accessible à tous pour contribuer prendre soin de soi, de ses proches et du vivant.

Nous pouvons nous permettre d’être “auteur de notre vie” afin de développer ce qui nous met en énergie et participer en pleine conscience et au meilleur de nous même à la construction du monde à venir.

Nous devons comprendre notre immense pouvoir dans un environnement où monde numérique et monde physique n’ont jamais été ainsi imbriqués.

Nous pouvons tous participer à transformer la réalité et construire le renouveau de l’humanité en symbiose avec le vivant.

Le “super pouvoir” dont chacun de nous est aujourd’hui doté peut s’appliquer à l’ensemble des domaines qui font notre quotidien

 

Y croire avec amour et intégrité c’est le début d’une autre réalité… Le futur se construit dans notre capacité à rêver ensemble et à construire ces rêves en réalité concrète.

C’est en développant la coopération, l’entraide, l’intelligence collective à partir de chaque territoire et dans le cadre d’un réseau de confiance que nous pouvons réussir à transformer les problèmes en solutions. C’est cette conviction que le changement viendra de chacun de nous, relié aux autres, qui nous a conduit à lancer la « Révolution du Sourire ».

Alors Osons jouer ensemble à “La Révolution du Sourire”

C’est un jeu basé sur le questionnement. Il permet de poser des questions et de construire les réponses de façon collectives. Jeu de société pour développer la qualité de vie, met en lumière le patrimoine local, permet de le questionner et de construire ensemble des réponses.

La co-construction des réponses est ce que nous appelons une “mission” du jeu dont le but est de développer la qualité de vie au temps de la révolution numérique. 

Questionner ce qui, à proximité de nous, nous questionne est un bon moyen de mobiliser les consciences. C’est un premier pas simple à faire pour nous mettre en mouvement.

Ainsi, à partir d’une simple photo, nous nous mettons en mouvement et transformons notre environnement. De façon ludique, nous développons l’économie de proximité, dynamisons le lien social, valorisons l’existant, développons les richesses du territoire, soutenons l’initiative et favorisons la coopération citoyenne.

Photographier ce qui, à proximité de nous, nous questionne est un bon moyen de mobiliser les consciences. C’est un premier pas simple à faire pour nous mettre en mouvement.

Le Jeu est à la fois local et global, virtuel et physique.

Nous sommes aujourd’hui de plus en plus nombreux à être équipés de smartphones et n’avons jamais produit autant de photos. Prenons conscience de leur possible impact pour nous en servir dans le but de transformer le monde.

Chaque photo est une invitation à la conversation, à la connaissance, à la rencontre et au co-développement du système d’information territorial en bien commun.

Par exemple, la photo d’un potager permet de soulever des questions au sujet de notre alimentation ou des espaces cultivables pour une résilience alimentaire locale. Ou encore, la photo d’un bâtiment vide qui se dégrade dans la rue où on habite permet de nous interroger sur la faisabilité de sa réfection et son usage futur. Pour chaque question qui émerge, une équipe peut se constituer pour y répondre de façon concrète et faire ainsi naître une mission.

C’est un Jeu sérieux mais pas grave… un Jeu dont l’objectif premier est de permettre d’habiter joyeusement le monde, de développer la qualité de vie pour ses proches et pour tous.

Les différentes missions sont toutes reliées les unes aux autres et participent ainsi au développement d’un territoire apprenant, contributif, symbiotique, résilient et mobilisé pour sa transformation.

L’esprit du Jeu est basé sur la contribution libre, la coopération, la bienveillance, la joie, l’intelligence collective, l’efficience, l’écoute, la réciprocité.

Pour développer les projets et favoriser les mutualisations, les joueurs utilisent l’environnement contributif et connecté ainsi qu’une méthode de description et de pilotage de projet nommée “démarche #CodeSocial”.

Le Jeu sert de mode d’animation et de développement des activités. Chaque mission est autonome mais reliée aux autres dans le cadre d’un écosystème basé sur un esprit de mutualisation, de coopération et de reliance des autonomies.

Le Jeu laisse toute la propriété intellectuelle aux auteurs de projet et n’intervient qu’en partenaire, qu’en soutien, qu’en ressource. C’est l’auteur (ou les auteurs) du projet qui garde le pouvoir sur les questions opérationnelles et notamment les questions juridiques et financières.

Pour développer les missions, les joueurs utilisent l’environnement contributif et connecté proposé par “La Révolution du Sourire” ;

Pour comptabiliser les contributions, les joueurs utilisent le principe des matrices de richesses : un système d’échange et de valorisation de ressources et de richesses, basé sur une approche quantitative et qualitative ;

 

Le jeu permet à chacun de prendre part aux transitions en cours et entraîne des actions concrètes dans la vie des joueurs, qui améliorent ensemble leur quotidien. Si chacun fait un peu, nous en bénéficions tous !

 

Dans la vie, il n’y pas de solutions. 

Il y a des forces en marche : 

il faut les créer et les solutions suivent. Antoine de Saint-Exupéry

 

Inviter au questionnement, au dialogue, à la connaissance, aux rencontres…

Pour cela la mission centrale du jeu est de développer une économie de la connaissance au service du vivant. Au service de cette intention, la Révolution du Sourire a pour objectif de favoriser l’émergence de territoires apprenants et résilients avec l’émergence de système d’information territoriaux en bien commun.

 

Jouer pour :

  • Préserver le vivant ; 
  • Développer ses richesses ;
  • Enrichir nos talents ;
  • Développer nos communs ; Contribuer au monde que nous voulons.

 

Les réponses aux questions sont considérées comme des oeuvres. Ces oeuvres peuvent prendre des formes différentes (livres, projets divers). Elles sont à chaque fois l’occasion pour créer une communauté active sur le sujet traité. 

 

Dans le Jeu, les actions, les projets sont appelés ‘missions’. Un petit air de jeux multi-joueurs avec ses outils, ses talents, ses quêtes . 

 

Chaque utilisateur devient joueur. Il peut agir suivant son instinct et ses envies.

 

Les missions sont autant de problèmes à résoudre, de réponses à trouver, de choses à faire et à créer, de situations à transformer, de produits à trouver ou concevoir, d’événements à organiser, de désirs à combler. Les joueurs de La Révolution du Sourire développent une capacité collective d’agir sur notre futur.

 

Et si le Jeu devenait une partie joyeuse d’un quotidien souvent compliqué ?

En participant à une mission, chaque joueur a le potentiel de s’enrichir dans les échanges et de permettre aux autres de faire de même.

 

C’est le cercle vertueux d’une co-production d’une base de connaissances, de pratiques, d’offres et de demandes dans tous les domaines qui touchent le quotidien.

 

Les joueurs sont les producteurs de la richesse et le Jeu permet à chacun de développer ses propres richesses. Pour comptabiliser les contributions, les joueurs utilisent le principe des matrices de richesses.

 

Pour ce faire, les modalités du vivre-ensemble sont importantes : elles reposent sur la bienveillance, la confiance en soi et en autrui, l’autonomie, la transparence, la réciprocité, l’ouverture à la reliance, l’hospitalité, la joie, le jeu.

 

“La Révolution du Sourire” s’est doté d’un #CodeSocial (sorte de règlement intérieur actif) afin de se doter d’un cadre clair et de processus bien définis et ainsi permettre aux contributeurs de s’ouvrir pleinement à la coopération. 

 

Dans ce monde complexe et instable, l’action collective est le seul moyen de parvenir à trouver les solutions nouvelles face aux situations auxquelles nous sommes confrontés.

 

Une fois les enjeux identifiés, chacun a le pouvoir aujourd’hui d’être un acteur du changement qu’il appelle de ses voeux. Des outils à la fois sophistiqués et accessibles nous redonnent la main sur notre avenir.

 

Un territoire de connaissance, un réseau de confiance, des espaces numériques mutualisés relié à des espaces physiques d’accueil et d’activités pour les acteurs d’une économie contributive porteuse de sens et à fort impact sociétal.

 

Avec “La Révolution du Sourire”, nous nous mettons en mouvement et transformons notre environnement. De façon ludique, nous développons l’économie de proximité, dynamisons le lien social, valorisons l’existant, développons les richesses du territoire, soutenons l’initiative et favorisons la coopération citoyenne.

 

La communauté elle-même est en mouvement, se structure autour d’un noyau dur et de sympathisants (environ 1000 personnes à ce jour), dont les rôles et les talents au sein du jeu peuvent être divers : auteurs, contributeurs, partenaires..et changer tour à tour dans un esprit de fertilisation croisée. L’organisation se veut souple, basée sur un support technologique efficient et agile mais non prédominant, les associations de talents se construisant autour d’un projet commun, d’une volonté commune.

 

Les contributeurs utilisent leur droit d’initiative en participant à la vie de la communauté. Tout niveau d’implication est possible, de la micro-contribution à celui dont peut émerger de nouveaux projets, des recherches collectives de solution ou de mise en place d’un réseau d’entraide.

 

Le #CodeSocial prévoit de façon claire la gestion des conflits, des litiges et des tensions qui peuvent émerger en environnement co-constructif et co-émulateur.

 

Les grands piliers décrits dans le #Code Social : le modèle Culturel et Artistique, le modèle Écologique, le modèle Social et Humain, le modèle Technologique, le modèle Économique et le modèle Juridique et Financier sont constitués en commissions thématiques.

 

Le Jeu se déploie dans l’état d’esprit du #CodeSocial et de son modèle de communauté.

 

Le modèle de communauté est construit autour de valeurs communes, d’inspirations partagées sur le plan des idées et des savoirs-être. Le modèle de communauté est relié par le #CodeSocial, document à la fois structurant et pratique. Il en est le socle, la référence à toute chose : la définition des règles communes, leur évolution, la façon de traiter telle ou telle situation.

Le principe général du modèle de communauté est de reposer sur la résilience et la permaculture.

Il met l’artiste au coeur de la démarche, dans une volonté de tirer des enseignements sur la vie que nous menons et nous amener à davantage de conscience sur nos actes quotidiens et de possibilité de les changer joyeusement.

 

A contrario du modèle dominant, le modèle de communauté de ChezNous met en avant les valeurs humanistes respectueuses du vivant, en se développant comme une organisation apprenante, résilient, à la manière d’un organisme vivant.

 

Réintroduire le jeu pour se réapproprier la vie de la cité et prendre part aux transitions en cours, nous semblent nécessaire et très excitant.

 

une plate-forme collaborative nouvelle génération, des espaces de travail partagés, des outils efficients (veille, collaboration, intelligence collective, gestion de projet, vote, etc.) ;

Un réseau d’entrepreneurs et de citoyens actifs partageant des valeurs communes et une envie d’agir et d’interagir concrètement ; 

Un réseau de lieu physique pour se réunir, approfondir, prendre le temps

Des ambassades en ligne

Un catalogue contributif d’offres de services

  • Comment ça marche ?
    • Ce catalogue est un des résultats des mutualisations et des synergies construites grâce à la démarche #CodeSocial.
    • Ce catalogue est constitué des offres de chacun et des offres rendues possible par la synergie des compétences.
    • Le catalogue contributif est constitué de l’ensemble des offres que chaque membres peut proposer. Ces offres sont regroupées afin d’avoir un catalogue cohérent.
    • La Révolution du Sourire devient tiers de confiance afin d’assurer la bonne fin des prestations demandées via ce catalogue.
    • Les clients du catalogue contributif accèdent à une conciergerie mutualisée qui permet à tout moment d’accéder à une personne capable de répondre à une question.
    • Ce catalogue est géré via un outil de gestion mutualisé et une boutique en ligne permettant de fluidifier les process.
    • Un environnement conceptuel innovant (#CodeSocial, Matrice des richesses, Pyramide Inversée, Catalogue contributif, PAIR à PAIR, VRM, UPOP, 36 photos, Révolution du Sourire).

 

Une offre qui s’adresse à tous les habitants. ll est mené pour et par les habitants pour développer la qualité de vie au temps de la révolution numérique et des transitions : développer l’économie de proximité ; dynamiser le lien social ; valoriser l’existant et développer les richesses du territoire ; soutenir et favoriser l’initiative de la coopération citoyenne.

 

Développer son activité dans un écosystème collaboratif riche, bienveillant et basé sur la confiance : un réseau d’intelligence collective, de mutualisation et de solidarité ;

Intégrer une communauté qui rassemble : collectifs informels, coopératives, smart-up, free-lances, blogueurs, artistes, experts, formateurs, écoles, associations du web, incubateurs, agences, makers, permaculteurs, producteurs de concret, et bien d’autres acteurs qui dynamisent votre activité ;

Réinventer au quotidien une nouvelle façon de créer et travailler ensemble ;

Découvrir l’environnement #CodeSocial et une économie contributive basée sur l’économie des communs… la promesse d’une économie hyper productive au service de la régénération des écosystèmes (naturel et social) ;

Un lieu numérique et des lieux physiques dotés de suppléments d’âme où l’on peut (…) assister à des conférences, nouer des contacts, découvrir, s’inspirer, œuvrer.

 

Nous voulons nous adresser aux habitants, aux co-locataires de la planète, à chacun de nous et qu’ensuite, chacun trouve la façon d’agir dans son quotidien. L’intention de La Révolution du Sourire se trouve dans la multitude, dans le doux, le sens, le beau et le bon… sans se fermer, sans juger mais en étant intègre et précis sur un mode d’action respectant le vivant…non la fin ne justifie pas les moyens.

 

Nous proposons aux individus et aux organisations (associations, entreprises et collectivités) un programme de responsabilité sociétale partagée. Tout d’abord en invitant chacun à participer à une opération de valorisation du patrimoine local, tout en s’engageant dans la construction d’un “territoire apprenant” au service de la qualité de vie pour tous.

 

Les enjeux sont complexes et les mutations rapides, l’économie de la connaissance et l’économie numérique sont de puissants leviers de croissance à partager avec le plus grand nombre. Mais pour cela, il faut se donner les moyens de bien les intégrer et surtout de les mettre en oeuvre de façon efficiente et résiliente au niveau local.

 

La virtualité envahit le monde. Le monde virtuel est souvent vu comme déconnecté du monde réel. C’est un des fondamentaux de la révolution numérique… montrer à quel point la virtualité ne s’oppose pas au réel mais l’amplifie. La puissance de cette virtualité s’accompagne d’une accélération qui prend souvent une forme de violence psychologique. Il est important d’accompagner ce bouleversement en habitant pleinement le monde physique.

ChezNous se veut un lieu d’accueil pour tous ceux qui souhaitent prendre part à l’évolution joyeuse du quotidien. Les choses changent et ne seront jamais comme avant.

C’est une évidence de la Vie qui n’est pas forcément simple à accepter et d’autant plus difficile, quand on a l’impression de n’avoir aucune prise sur le futur qui se construit.

 

Parce que les crises sont autant sociales, écologiques qu’économiques et éthiques, il nous faut être inventifs pour changer le cours de choses et impulser de nouvelles dynamiques sociétales.

Les effets de la révolution informatique accélèrent l’entrée des sociétés humaines dans une nouvelle phase d’évolution. Des mouvements comme le transhumanisme interrogent profondément la vision du monde, la place de l’humain et de la nature. Quel monde laisserons-nous à nos enfants ? Quels enfants laisserons-nous à la nature ?

 

Les mutations sont profondes et laissent souvent les gens dans le sentiment de ne pas en avoir la maîtrise. En réalité, ce n’est pas le cas, mais pour pouvoir agir en intégrité, il faut d’abord les comprendre…

La complexité des problématiques et la vitesse des mutations obligent aujourd’hui à développer des pratiques collaboratives au service d’une transition pacifique, à se faire une idée de la « perspective » que nous désirons.

 

Les projets innovants cherchent et trouvent du sens, mais leurs créateurs et contributeurs ont besoin de facilitation, de créer du lien et des synergies, en partageant des valeurs fortes.

 

S’organiser de façon fluide, intuitive et effiente :Un modèle de communauté basé sur une approche innovante : La démarche #CodeSocial, un outil de description et de pilotage.

 

Des ambassades en ligne

Nous considérons le monde plus vaste qu’Internet, Internet plus vaste que le Web et le Web plus vaste que FaceBook, Google, Twitter, Amazon et autres silos sociaux. Si on prend l’image du monde, alors Le Jeu est un territoire avec sa constitution (son #CodeSocial) et comme dans la vie, La Révolution du Sourire est en interaction avec le reste du monde. Tout est lié.

Personne n’est parfait et nous développons des liens conscients avec les autres habitants du monde numérique et physique. « Capitaliste » ou non, « Démocratique » ou non, « Open Source » ou pas, « Centralisés » ou pas, les mondes créés par la révolution numérique sont conséquents, voir impactants, pour l’évolution de l’humain et de la nature.

Nous agissons pour que chacun puisse habiter son 1er M² Numérique en conscience.

 

Mettre en forme une pensée pour agir.

 

Avec la Révolution du Sourire nous développons une initiative d’éducation populaire nommée “l’Université Populaire Ouverte et Permanente (UPOP) de la Révolution du Sourire”. Une offre de formation active basée sur une éducation populaire ouverte et permanente :

 

L’université est créée sur la complémentarité de rencontres physiques et d’un système d’informations virtuel, composé d’une plateforme collaborative, d’outils de visioconférence, d’outils de veille et de benchmarking, d’outils de visualisation et de cartographie, et d’une plateforme d’e-learning.

 

Nous avons projeté des intentions et nous prenons le chemin de la construction pas à pas de cette aventure.

 

Sur le chemin, nous serons au contact avec un monde qu’il nous faudra observer pour réussir à être moteurs dans une dynamique évolutive, consciente et joyeuse.

 

Pour observer ce monde avec le regard de nos premières intentions, nous avons choisi de construire ensemble un projet à haute valeur économique et sociétale. C’est ambitieux. Cela ne veut pas dire qu’il faut se prendre trop au sérieux mais cela ne veut pas dire non plus que nous ne pouvons pas avoir une certaine exigence : l’exemplarité d’incarner ce que nous promouvons.

 

C’est dans ce souci d’incarner nos valeurs dans nos pratiques et dans le souci de rester agiles dans un environnement complexe et très instable que nous devons développer ensemble de grandes capacités d’observation.

 

Observer pour

  • Découvrir ; 
  • Ressentir ; 
  • Trouver le chemin ; 
  • Comprendre ; 
  • Agir ;
  • S’enrichir ; 
  • Réunir.

 

L’observation est au cœur des pratiques du Jeu. L’observation se construit à partir de notre capacité à nous regarder en tant qu’individu, que projet communautaire, en tant qu’organisation évolutive. Cela implique de mettre en place des indicateurs de suivi de l’évolution du projet et des outils de visualisation des flux de richesses. 

 

Cela suppose également de construire les conditions pour que chaque joueur puisse observer le tout.

 

L’observation est bienveillante et constructive tout en étant sans retenue et sans tabou. La recherche de critiques bienveillantes et de propositions constructives fait partie de l’évolution positive souhaitée.

 

L’observatoire s’appuie sur le partage des connaissances et la mutualisation des compétences des membres du Jeu. il s’agit de faire converger les données pour révéler la divergence des points de vue sur un sujet choisi.

 

En nous observant de la sorte, nous pourrons alors regarder autour de nous afin de faciliter la re-connaissance des différents projets et acteurs de cet écosystème. C’est en cela que nous développons la démarche #CodeSocial.

 

l’inspiration pour nous observer avec sensibilité et l’expiration pour observer avec empathie le monde.

 

Dans ce double mouvement, nous pourrons certainement permettre à beaucoup de gens de bénéficier d’un lieu de construction collective du libre arbitre.

 

L’Observatoire est une organisation vigilante des membres qui recherchent et analysent des données sur un mode collaboratif.

 

L’Observatoire est un espace de réflexion pluridisciplinaire sur des thèmes aussi fondamentaux que l’alimentation, l’éducation, l’énergie, l’habitat, la santé, etc.

C’est également un lieu propice au dialogue et aux débats menés dans le respect des points de vue de chacun(e).

 

Dans ce contexte, La Révolution du Sourire veut mettre en capacité les auteurs afin qu’ils arrivent à diffuser, construire ce qui les met en énergie… des contes, des essais, des romans, de la poésie, un lieu… la cuisine, la nature… toute sorte de projets professionnels ou non.

 

Nous développons un commun qui mutualise des énergies, des ressources, des outils, des compétences dans un cadre innovant, clair et partagé pour aider des auteurs de projet à les réaliser dans les meilleures conditions.

 

Nous développons un bien commun au service de la construction des rêves de chacun. Un rêve peut être simple, petit ou grand, humble, ambitieux… l’important c’est de se mettre en chemin. Un rêve n’est pas une illusion. C’est ce qui nous met en énergie, ce qui nous permet d’aimer la vie, soi-même et les autres. Les rêves construisent le futur. Nous mutualisons des ressources pour que nous puissions nous entre-aider à les réaliser…

 

La Révolution du Sourire offre un cadre juridique et opérationnel innovant pour en accompagner le lancement et le développement des initiatives.

 

Notre souhait est de voir les tableaux de missions se répandre dans chaque quartier et dans chaque village afin d’encourager les initiatives co-créatives sur un mode joyeux et largement partagé.

 

Nous avons à coeur de construire une relation de confiance et de réciprocité… la démarche du #CodeSocial et le principe des matrices de richesses sont là pour ça

Nous sommes à l’écoute du désir des auteurs et ne cherchons pas à faire entrer les projets dans une case mais participer à créer la case dans laquelle l’auteur ou les auteurs du projet seront en joie et en énergie tout en étant en phase avec le #CodeSocial de La Révolution du Sourire.

 

De pair à pair et de proche en proche, “La Révolution du Sourire” a l’intention de participer à la construction d’une économie de la connaissance au service du vivant et de la qualité de vie pour toutes et tous, de  participer au développement d’un média d’inform’action et un système d’information territorial en réseau et en bien commun pour favoriser l l’émergence de territoires apprenants et résilients.


interview Mathieu COSTE from mathieucoste on Vimeo.



La Révolution du sourire à Tours from mathieucoste on Vimeo.



Back To Top