skip to Main Content

Nous vous proposons de prendre part au soutien de l’aventure en vous abonnant au jeu  et/ou en faisant des achats dans la boutique. L’abonnement et la boutique fonctionnent un peu comme un crowdfunding permanent. Ce modèle permet le financements des actions en cours visible dans le tableaux des activités. Nous sommes en train de rendre tout ça plus fluide et désirable mais dès à présent la boutique fonctionne. C’est ici !

Appel aux 200 qui veulent sauver la planète

Appel Aux 200 Qui Veulent Sauver La Planète

Il y a quelques semaines j’avais vu passer cet appel de Fabien Rodhain. Je le reproduis ici tellement il raisonne fort en ce moment de préparation de la résidence “Pourquoi pas?”. Fabien sera des nôtres et participera à un échange autour de cet appel afin de comprendre ensemble à quel point il est important de créer afin de développer les imaginaires dans cette période charnière.

APPEL AUX « 200 PERSONNALITES QUI VEULENT SAUVER LA PLANETE »
Il y a peu, vous signiez dans le journal « Le Monde » un appel aux politiques. Un appel légitime car inopposable, tant le rôle du politique est central – ou devrait l’être.
Pourtant, cet appel ne contient-il pas un paradoxe, en entretenant le paradigme dépassé selon lequel ce serait à « l’autre » d’agir ? Le patron, le riche, le voisin… Le politique.
Nous avons chacun notre zone d’influence. Chez les politiques, celle de la décision. Mais quelle est celle des artistes, nombreux signataires de cet appel ?
De la même manière que, comme l’a souligné Nicolas Hulot, le politique ne s’attelle pas suffisamment à LA vraie priorité, bridé qu’il est par son court-termisme auquel nous participons tous, qu’en est-il de l’engagement personnel des artistes ? Est-il centré sur les vraies priorités, ou lui aussi bridé par son propre court-termisme, celui du film qui va fonctionner, de la chanson dans l’air du temps, du spectacle bankable ou du simple plaisir personnel ?
Imaginez-vous dans quelques années : vous vivez vos derniers instants, vous regardez en arrière… De quoi serez-vous le plus fier ?
C’est à vous que s’adresse mon appel. Pour que la société bouge réellement, il faut qu’elle en ait envie. Or, l’envie ne passe-t-elle pas davantage par l’émotion que par la compréhension, la raison du coeur étant bien supérieure à celle de la tête ? L’émotion, terrain de jeu des artistes.
Si nous en sommes là aujourd’hui, c’est parce que nous avons désiré cette société. Parce que nous avons rêvé, il y a seulement quelques décennies, de consommer en masse, de s’enrichir sans limite, de domestiquer la nature. Et l’art n’a-t-il pas joué un rôle central dans ce processus, à l’heure où, en échange du plan Marshall, nous acceptions une entrée massive du cinéma, de la musique et des romans d’outre-Atlantique, imprégnant nos inconscients de désirs sensuels d’American way of life ?
Mais si cela a fonctionné dans ce sens hier, pourquoi ne serait-ce pas le cas dans le sens inverse demain ou mieux, aujourd’hui ?
Je lance un appel aux artistes, pour qu’ils facilitent l’indispensable transition écologique et humaine. En chansons, en tableaux ou en images… en vers, en danses et en sculptures, proposons de nouveaux « récits » susceptibles de féconder les imaginaires, de renvoyer aux oubliettes les mythologies éculées et de nous redonner des désirs d’avenir… un avenir durable, celui-là !
Je lance un appel aux artistes pour qu’ils fassent leur part, dans ce moment crucial pour l’humanité. Entraidons-nous, soutenons-nous, pollinisons nos idées !
Comme vous l’avez écrit, c’est encore possible et, de toute façon, il est trop tard pour être pessimistes. – Fabien Rodhain

Télécharger (PDF, Inconnu)

Back To Top